Documents en accès libre ou restreint (mot de passe).

Documentation

Documents accessibles à l'issue d'un RDV

Informations liées à la nourriture (accès libre)

Sylvain WUATTIER, LA WAF COMPANY ®

Documents à télécharger

Les documents suivants sont en accès restreint (avec mot de passe). Pour les consulter, cliquez sur le lien, puis sur “télécharger”. Cochez ensuite la case liée à l’acceptation des mentions légales et saisissez le mot de passe que je vous aurai donné lors de notre RDV (si j’ai oublié, n’hésitez pas à me renvoyer un message !)

Les devoirs des maîtres, pourquoi éduquer son chien, le chiot & le développement comportemental, la communication chez le chien, les gestes d’urgence et de premiers secours, prévenir les risques de morsure.

Chez l’éleveur, le trajet, l’arrivée à la maison, la propreté, les sorties, les premiers apprentissages, la nourriture, les soins, le matériel, les activités physiques.

Pour vous aider à bien choisir votre chien/chiot.

Check-list de l’ensemble des démarches administratives & vétérinaires concernant les chiens catégorisés.

La nourriture

Je reçois beaucoup de questions concernant le choix de la nourriture pour vos chiens et on me sollicite régulièrement pour savoir quelle marque de croquettes choisir : avec céréales, sans céréales…

Par ailleurs, une mauvaise nourriture, se paye toujours plus tard : pancréatites, déficiences rénales, obésité, diabètes, allergies cutanées, otites chroniques, problèmes de cœur… Alors je vais essayer de vous expliquer les points importants. 

3 grands types de nourriture

Tout d’abord, il y a plusieurs grandes catégories de nourritures pour nos poilus :

  • la nourriture industrielle sèche (les croquettes) ou humide (les pâtées) ;
  • l’alimentation cuite préparée “maison” (la ration ménagère) ;
  • l’alimentation crue (le BARF, le Prey Model ou Whole Prey…).

La nourriture industrielle

La plupart des gens donnent de la nourriture industrielle à leurs chiens par soucis de commodité et par “reflexe” : nous sommes “conditionnés” (publicités, revendeurs) à penser que les croquettes sont une nourriture “normale” pour les chiens. Or les croquettes et les pâtées ont été inventées et développées par les industriels avec deux objectifs :
  • répondre à une attente “pratique” des consommateurs (nourrir son chien doit être rapide et pratique) ;
  • répondre à un soucis économique (nourrir son chien ne doit pas couter cher) ;

Ainsi, certaines marques (beaucoup) recyclent au maximum les produits impropres à la consommation humaine et les déchets alimentaires dans un objectif premier de… rentabilité.

Croquettes avec ou sans céréales…

Il existe une variété énorme de croquettes : avec ou sans céréales, des croquettes végan, des croquettes à base d’insectes, des croquettes à base de produits “exotiques” (kangourou, baies…). J’ai, par le passé, donné des croquettes à Mamba. Des croquettes “haut de gamme” et sans céréales pour être précis. Jusqu’à ce qu’on lui diagnostique à 5 ans des problèmes de cœur alors qu’elle n’a aucune prédisposition génétique et qu’elle est très active. A l’Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort, ou Mamba eu 3 consultations avec pose d’un holter pendant 24 heures, plusieurs vétérinaires m’ont conseillé de changer son régime alimentaire. Lorsque j’ai suggéré le cru, ils m’ont répondu simplement “il est peut-être temps d’essayer”.

C’est pourquoi il m’est difficile de vous conseiller telle ou telle marque de croquettes, mais je vais tenter de vous éclairer sur le sujet pour que vous puissiez vous forger votre opinion de manière éclairée.

Dans un premier temps, sachez que les croquettes sont une nourriture extrêmement sèche (comme si vous mangiez des biscuits secs par exemple) ; le risque est donc de provoquer des cystites ou des problèmes de reins. C’est pourquoi je préconise de les hydrater avant de les donner à votre chien (recouvrir la gamelle d’eau tiède et laisser reposer 20/25 min le temps que les croquettes s’imbibent).

Les céréales contenues dans la plupart des croquettes servent à faire tenir la forme de la croquette. Elle ne sont pas faites pour être digérées par les chiens et n’apportent rien d’un point de vue santé / nutritionnel : elles provoquent simplement diabète et obésité (les céréales sont métabolisées en sucres). 

Les clients commençant à être sensibiliser aux dangers des céréales dans les croquettes, les industriels proposent donc désormais des croquettes sans céréales (ou “grain free”). Pour faire tenir la forme de la croquette, les industriels ont donc remplacé les céréales par des pois et des lentilles. Ce sont les ingrédients qui semblent avoir causé les soucis de santé de Mamba : ces aliments empêchent certains nutriments essentiels, comme la taurine, d’être correctement fixés / assimilés par le cœur : le cœur grossi, jusqu’à faire 3 fois sa taille et les parois s’affinent…

… pâtées…

Les pâtées industrielles contiennent beaucoup d’eau. Il faudra donc en donner beaucoup plus que des croquettes pour rassasier votre poilu. Par exemple si vous donnez 100 grammes de croquettes à votre chien, vous devrez donner 400 grammes de pâtées. L’inconvénient de ce genre d’alimentation “molle” est que votre chien n’utilisera jamais ses dents. Il risque donc de “tartrer” beaucoup plus vite et d’avoir des problèmes dentaires plus vieux. 

… Lisez les étiquettes !!!

Si vous choisissez de nourrir votre chien avec de la nourriture industrielle, lisez attentivement le détail des ingrédients. Les industriels n’ont pas l’obligation ni de les détailler ni d’indiquer les pourcentages. Sachez cependant que le premier ingrédient indiqué sur le paquet est l’ingrédient MAJORITAIRE. 

Voici ceux que vous retrouverez malheureusement souvent, et ce qu’ils signifient :

  • Céréales : blé, riz, maïs, avoine, orge, seigle (y compris “farines de” et “gluten de”). Les céréales ne sont pas faites pour être digérées par les chiens, mais cela permet de faire “tenir” la forme de la croquette. Elles sont transformées en sucres par les chiens, et sont des ingrédients “pas chers” pour les fabricants.
  • Sous-produits d’origine animale : il ne s’agit en aucun cas d’abats mais de sabots, cornes, plumes, poils, laine, cuire, placenta, carcasses d’animaux morts / euthanasiés (animaux de compagnie, animaux de zoo, animaux errants). Les “déchets de cuisine et de table” entrent également dans cette catégorie (oui, oui !) : il s’agit notamment des huiles de cuisson.
  • Sous-produits de poissons : carapaces de crustacés, écailles, coquilles ;
  • Sous-produits d’origine végétale : coques de fruits secs, mélasse, pulpe de betterave, tourteau de colza ou tournesol, épluchures de pommes de terre. Parmi ces sous-produits, sachez que les noix sont toxiques pour les chiens. La mélasse et la pulpe de betterave vont permettre de donner un gout “sucré” aux croquettes et donc de les rendre appétissantes. Enfin, les tourteaux sont les résidus de l’extraction de l’huile des graines de tournesol ou de colza : ce sont des déchets issus de la fabrication de l’huile.
  • Hydrolysats : compléments alimentaires rajoutés lorsqu’il n’y a pas de viande et provenant de la décomposition d’une protéine en plusieurs parties plus petites.
  • Protéines déshydratées / hydrolysées et les farines : deux termes différents pour désigner les poudres issues des restes des produits non destinés à la consommation humaine. Il s’agit de poudres issues du broyage de sous produits évoqués ci-dessus
  • Isolat de protéines : protéine obtenue à partir de graines oléagineuses (arachide, tournesol, colza), de feuilles et d’autres “matières biologiques” (lequelles ?!).
  • La graisse.

Si vous êtes curieux, regardez la liste des ingrédients sur vos paquets.

Pour exemple, voici les ingrédients d’une marque de croquettes X, bien réelle et très connue :

Riz, blé, graisse animale, protéines de porc déshydratées, isolat de protéines végétales, protéines de volaille déshydratées, protéines animales hydrolysées, pulpe de betterave déshydratée, minéraux, huile de poisson, huile de soja, fructo-oligosaccharides, hydrolysat de crustacés, farine de fleurs de tagète, hydrolysat de cartilage.

En résumé : aucune quantité indiquée, aucune viande, uniquement des céréales et des sous-produits.

Ce n’est que mon avis, mais je pense que votre chien ne mérite pas ça. On me dit parfois “j’ai donné des croquettes X à mon chien toute sa vie, il est mort à 14 ans en pleine santé”. Je pense malheureusement que la qualité / la composition des croquettes a bien changée depuis 14 ans.

Heureusement, il existe des croquettes avec des ingrédients tels que “viande de xx“, “morceaux de xx”, “poisson xx”. Comme pour ce second exemple avec une marque Y :

→ Viande de bœuf écossais fraîche (11 %), viande de sanglier fraîche (4 %), viande de bison fraîche (4 %), viande d’agneau du Romney fraîche ou crue (4 %), viande de porc fraîche du Yorkshire (4 %), foie de bœuf frais (4 %), tripes de bovins (4 %), sardines entières fraîches (4 %), œufs frais entiers (4 %), foie frais de sanglier (4 %), agneau (séché, 4 %), bœuf (séché, 4 %), hareng entier (séché, 4 %), mouton (séché, 4 %), porc (séché, 4 %), foie frais d’agneau (3,5 %), panse fraîche d’agneau (3,5 %), sardines entières (séchées, 3 %), foie frais de porc (3 %), lentilles rouges, lentilles vertes, pois verts, fibres de lentilles, pois chiches, pois jaunes, haricots rouges, graisse de bœuf (1 %), graisse de porc (1 %), huile de hareng (1 %), cartilage de bœuf (séché, 1%), foie de bœuf (congelé séché), tripes de bœuf (congelées séchées), panse d’agneau (congelée séchée), foie d’agneau (congelé séché), citrouille entière fraîche, courge musquée entière fraîche, courgettes fraîches, panais frais, carottes fraîches, pommes fraîches, poires fraîches, chou frisé, épinards frais, feuilles de navet frais, tiges de navet frais, algues brunes, canneberges entières, myrtilles entières, baies d’« amélanchier » entières, racines de chicorée, racines de curcuma.

En résumé : des quantités indiquées, de la viande (fraiche ou séchée), du poisson entier, des oeufs, des abats frais, des fruits et des légumes. De la nourriture, pas des déchets.

Enfin, le chien est fait pour manger de la viande, c’est un carnivore. En tant qu’être humain nous sommes omnivore : c’est à dire que nous avons la chance d’avoir un appareil digestif qui nous permet à la fois d’assimiler les aliments d’origine végétale et ceux d’origine animale. Ce n’est pas le cas du chien qui est fait pour manger beaucoup de viande et peu de légumes. 

La nourriture "maison" et la nourriture crue

La ration ménagère

La ration ménagère est le fait de préparer une alimentation cuite pour son chien :

  • viande cuite
  • légumes cuits
  • riz très cuit
  • huile
  • compléments alimentaires

Je n’ai jamais échangé avec des vétérinaires sur ce régime, donc je n’en dirait pas grand chose. Je m’interroge juste sur le fait de cuire la viande. Outre le fait que cela fait perdre les vitamines, je n’ai jamais vu un carnivore dans la nature se faire griller son steak avant de le manger. Pour le riz, il faudra le faire cuire très très longtemps pour le rendre à peu près digeste, car l’estomac des chiens n’est pas fait pour assimiler les féculents (pâtes et riz).

Dans tous les cas, la ration ménagère ne s’improvise pas : il faut calculer, peser, préparer.

L’alimentation crue (raw feeding)

Certains professionnels ne jurent que par les croquettes et vous diront qu’il n’y a rien de mieux. Ils en vendent sans doute. D’autres reconnaissent clairement les bénéfices de l’alimentation crue. C’est notamment le cas d’un des vétérinaires qui m’a formé (il qualifie les résultats sur la longévité et la santé des chiens comme étant “spectaculaires”) ; ou des vétérinaires de l’Ecole Nationale de Maisons Alfort avec qui j’ai pu discuter.

Il existe plusieurs “tendances” / types de régimes “cru” mais la base est la même : pas de féculents, pas de céréales, de la viande, peu ou pas de légumes, le tout étant absolument cru :

  • le BARF (Biologically Appropriate Raw Food) : viandes, os charnus, abats, fruits et légumes en purée, yahourts, compléments alimentaires, huiles, algues.
  • le RAW PREY MODEL : viandes, os charnus, abas, poissons, panse verte (estomacs de ruminants), proies, oeufs. 
  • le WHOLE PREY : proies entières uniquement (avec ou sans plumes ou fourrure, non vidées).

Lorsque Mamba est passée au cru, les bienfaits ont été visibles dès les 15 premiers jours sur son poil ! Elle mange désormais une ration d’environ un kilo par jour (contre environ 400 gr de croquettes auparavant). Son plaisir à manger est flagrant. Elle a grignoté ses os charnus comme une pro dès le début et n’a eu aucun souci d’intolérance. 

Bien sur il faut tout calculer et se renseigner pour adapter la taille des os charnus et des proies à la mâchoire du chien. Mamba ne mangera jamais d’aile de poulet ou de patte de lapin par exemple, c’est trop petit pour elle et donc dangereux : elle goberait sans croquer. Il faut varier les viandes, les poissons, les abats, pour éviter les carences. Cela ne s’improvise pas. La contrainte organisationnelle est réelle (préparation des rations, commande et livraison de grandes quantités avec stockage nécessaire), mais il n’y a rien d’insurmontable. J’estime que le cout est équivalent à la nourriture industrielle puisqu’il m’épargnera des frais vétérinaires futurs.

De plus en plus d’industriels se lancent aujourd’hui dans la fabrication de rations ménagères ou de rations crues “toutes préparés”, les maîtres étant de plus en plus vigilants concernant l’alimentation de leurs poilus. Les fabricants l’on bien compris. Gardez en tête de bien lire les compositions de ces rations toutes préparées. Et assurez vous de la qualité de la viande dans ces produits déjà hachées / mixées.

Conclusion

Lisez bien les ingrédients si vous achetez une alimentation “toute faite”, et partez du principe que ce que vous ne mangeriez pas ne doit pas non plus être donné à votre chien ! Voici quelques liens vers des sites qui traitent de l’alimentation crue. A vous de vous faire votre opinion. Je ne donne ici que mon avis d’éducateur canin et simple maître de chien, ayant eu la possibilité d’échanger avec plusieurs vétérinaires…

Nourriture industrielle (sèche)
Nourriture industrielle (sèche)
Nourriture industrielle (humide)
Nourriture industrielle (humide)
Sous produits d'origine animale : poils, sabots, huiles de cuissons...
Ration ménagère
Ration ménagère
Nourriture crue
Mamba se régalant avec un bon poulet cru !
Mamba se régalant avec un bon poulet cru !
Rations préparées au congélateur
Les rations de Mamba préparées & congelées.

Voulez vous connaitre le taux de sucre dans l'alimentation industrielle de votre chien ?

Indépendamment de la qualité des produits présents dans les croquettes ou les pâtées (ce dont j’ai parlé ci-dessus) ; il peut également être intéressant de calculer le taux de sucre présent dans celles-ci. En effet, le sucre provoque diabète, obésité et d’autres maladies chroniques chez le chien… mais les fabricants n’ont pas l’obligation d’afficher ce pourcentage. Il faut donc le calculer soi-même.

Par ailleurs, pour être de bonne qualité, les croquettes doivent avoir un taux de protéines suffisamment élevée pour éviter les carences en fer notamment.  

Pour calculer votre taux de glucides / sucres, saisissez dans la calculette ci dessous les données figurant sur votre paquet de croquettes ou sur vos boites de pâtées (vous les trouverez après le détail des ingrédients : dans la rubrique composition analytique ou composants analytiques) :

  • saisir les pourcentages sans le symbole “%”
  • mettre une virgule et non un point pour les décimales (ex : 2,5 et non 2.5)
  • ne pas tenir compte des sous-éléments tels que : acides gras, phosphore, calcium… Ne saisir que les éléments demandés dans la calculette.

Les protéines : Ce taux doit être au moins de 35% pour les croquettes, et de 8% pour les pâtées. Une grosse quantité de végétaux peut aussi rendre un taux de protéine élevé (via l’apport de protéines végétales), dans ce cas, les croquettes / les pâtées ne seront pas de bonne qualité pour votre chien. C’est pourquoi il est important de bien lire le détail des ingrédients en plus de la composition analytique. 

Les graisses ou matières grasses (lipides) : Ce taux doit être compris entre 15% et 20% pour les croquettes et d’au moins 4% pour les pâtées. Privilégiez les matières grasses d’origine animale (huile de saumon par exemple) et évitez les matières grasses végétales (huile de tournesol par exemple). 

Les cendres : Ce taux doit être autour de 8% pour les croquettes et ne doit pas dépasser 2% pour les pâtées. Ce sont les matières dont l’origine n’est ni animale ni végétale (inorganiques) comme le calcium, le phosphore et le magnésium. Un taux trop élevé dans les pâtées signifiera qu’il y a trop d’os par exemple (calcium) et pas assez de viande.

Le fibres : Ce taux ne doit pas dépasser 3% pour les croquettes et doit se situer autour de 1% pour les pâtées. Il s’agit de végétaux non digestibles par le chien mais qui ont un effet bénéfique sur les intestins. 

Le sucre (glucide) : pour les croquettes, ce taux doit être inférieur au taux de protéines et inférieur à 25% (au mieux il doit tendre vers 10%). Pour les pâtées, ce taux doit être inférieur à 10% Les céréales (riz, mais, blé) contiennent beaucoup de sucres.

Je vous recommande de changer de croquettes si :

taux de sucres/glucides SUPERIEUR au taux de protéines

→ taux de sucres/glucides SUPERIEUR à 25%

Je vous recommande de changer de pâtées si :

→ taux de protéines INFERIEUR à 8%

→ taux de sucres/glucides SUPERIEUR à 10%

Comparatif entre deux marques de CROQUETTES

Exemple avec une marque X ou le taux de sucre est faible et la teneure en protéines est élevée.

Protéines
0%
Graisses (lipides)
0%
Cendres
0%
Fibres brutes
0%
Humidité
0%
SUCRES (Glucides)
0%

Exemple avec une marque Y ou le taux de sucre est très élevé et ou il n’y a pas assez de protéines.

Protéines
0%
Graisses (lipides)
0%
Cendres
0%
Fibres brutes
0%
Humidité
0%
SUCRES (Glucides)
0%

Comparatif entre deux marques de PÂTEES

Exemple avec une marque X ou le taux de protéines est supérieur à 8%.

Protéines
0%
Graisses (lipides)
0%
Cendres
0%
Fibres brutes
0%
Humidité
0%
SUCRES (Glucides)
0%

Exemple avec une marque Y ou le taux de protéines est faible.

Protéines
0%
Graisses (lipides)
0%
Cendres
0%
Fibres brutes
0%
Humidité
0%
SUCRES (Glucides)
0%

A PROPOS

Equipe, diplômes, formation, fonctionnement.