Les prérogatives chez le chien (4/4) : la sexualité

Suite (et fin) de ma série sur les quatre grandes prérogatives (ou privilèges) existant chez le chien :

  1. La nourriture
  2. La gestion des contacts et les initiatives
  3. La gestion du territoire et des déplacements
  4. La sexualité

L’accès du chien à ces prérogatives et la gestion de ces prérogatives par les maîtres va directement influencer le comportement de votre chien. Après avoir évoqué la nourriturela gestion des contacts, la gestion du territoire, je fini par les prérogatives liées à la sexualité.

Les prérogatives liées à la sexualité

Pour comprendre ce que signifient ces prérogatives, il faut remonter aux origines du chien : le loup. Dans une meute de loups, seul le couple “alpha” a le droit de se reproduire (les autres membres de la meute doivent quitter le groupe et créer leur propre meute pour accéder à ce “privilège”).

Que sont les prérogatives sexuelles chez le chien ?

  • un chien qui effectue des démonstrations à caractère sexuel devant ses maîtres (léchage “appuyé” de l’organe génital en présence des maîtres et/ou invités),
  • un chien qui chevauche des objets ou des jouets,
  • un chien qui cherche à chevaucher des humains (adultes ou enfants)
  • un chien qui chevauche ses congénères.

Certains chiens vont ainsi lors de rencontres avec les congénères directement chercher à grimper sur le “copain”… C’est un peu comme si, alors que nous, humains, nous serrons la main pour nous dire bonjour, un inconnu venait soudainement vous faire une fouille au corps !! 

Je préconise donc de ne pas laisser le chien effectuer ce genre de démonstrations et de lui apprendre qu’il n’a pas à faire ça. Ce n’est pas respectueux. Le chien risque donc de se faire reprendre fermement par le “copain”, qui aura vécu cette tentative comme une grande forme d’impolitesse.

Lorsque deux chiens se rencontrent, ils doivent faire connaissance poliment : en prenant leurs odeurs. Tout simplement.

Le prérogatives sexuelles sont un savant mélange de codes canins acquis (ou non) au contact de la mère et d’apprentissages à effectuer par les maîtres (si les codes canins n’ont pas été bien intégrés ou si le chien est doté d’un très fort tempérament).

Et la stérilisation dans tout ça ?

Par ailleurs, beaucoup de clients me demandent souvent si la castration de leur chien le rendra plus “calme” ou plus “docile”… 

Outre la suppression des capacités de reproduction, la stérilisation va avoir pour effet de prolonger l’état “juvénile” / adolescent de votre chien. Vous aurez donc plus de temps et de facilité pour travailler son éducation, avant qu’il n’acquière son caractère d’adulte, qu’il ne s’affirme.

C’est pourquoi, si vous stérilisez votre chien pour qu’il soit plus “calme”, cette opération doit avoir lieu absolument avant l’âge adulte. Sinon, cela ne sert à rien (en dehors des aspect médicaux et de reproduction bien sur).

De même, si vous le stérilisez à l’adolescence mais que vous ne mettez pas à profit ce “temps supplémentaire” donné pour travailler son éducation… et bien il n’y aura pas d’amélioration !

Voici donc la fin de ma série sur les 4 grandes prérogatives chez le chien. En espérant que vous y aurez trouvé des informations utiles et que vous en avez appris un peu plus sur le comportement de votre poilu et son mode de fonctionnement.

A bientôt.

Sylvain.