"Il sait qu'il a fait une bêtise" (SPOILER : NON !)

9 janvier 2023 « IL SAIT QU’IL A FAIT UNE BETISE » (spoiler : non !)

Lors de mes RDV, les maîtres m’expliquent parfois qu’au retour de leur travail, ils doivent faire face au constat de certaines dégradations ayant eu lieu la journée (surtout avec les jeunes chiens) : pipi dans le salon, chaussures déchirée, etc. 

Souvent, les maîtres me disent « Oh mais il sait quand il a fait une bêtise ! ». Pourquoi ? Car le chien arrive vers eux avec les oreilles en arrière, un peu hésitant et avec un regard de « malheureux » (l’œil de baleine). 

« Il n’est pas fier de lui, il se sent coupable : il sait donc qu’il a fait une bêtises ».

La réponse est un grand NON ! 

Ce que fait votre chien en venant vous accueillir de cette façon, c’est vous envoyer des signaux d’apaisement : il craint votre réaction. « Comment vas tu te comporter ce soir ? De manière amicale ou en étant fâché ? ».

Et là, justement me direz vous : s’il envoi des signaux d’apaisement, c’est bien parce qu’il sait qu’il a fait une bêtise ! Et bien non : chez le chien il n’y a pas de mémoire d’une « bêtise » qui a eu lieu 2 heures auparavant. D’autant plus qu’au moment ou il effectue la bêtise, personne ne le reprend puisque vous n’êtes pas là. 

Lorsque vous rentrez, votre chien est complétement passé à autre chose.

Les signaux d’apaisement qu’il vous envoie ne sont pas en réaction à ce qu’il a fait il y a 2 heures mais en réaction à votre comportement. L’avez vous déjà réprimandé en rentrant le soir pour des bêtises effectuées pendant la journée ?  Je parie que oui. Et votre chien s’en souvient. Donc dans sa logique, le moment ou vous rentrez n’est plus un moment si agréable que cela : il appréhende. 

Vous lui inspirez une incertitude, voire même de la crainte. Sans qu’il ne comprenne pourquoi.

Lorsqu’un chien fait une « bêtise », si l’on ne le prend pas « sur le fait », on ne dit rien. Réagir quatre heures après que votre chiot ait déchiré vos chaussures cela ne sert strictement à rien. Il ne fera aucun lien entre les chaussures grignotées il y a plusieurs heures, et votre énervement ou vos réprimandes. Il ne vous comprendra simplement pas. 

De plus, sachez également que réprimander un chiot qui n’est pas « propre » peut conduire à des situations catastrophiques : certains finiront par ingérer leurs excréments. Dans la tête du chien, à force de réprimandes qu’il ne comprend pas, il en déduit juste que faire ses besoins est quelque chose mal. Il cachera donc ses déjections (en les ingérant) pour ne pas être puni.

Si votre chien a fait une bêtise en votre absence, il n’y a juste rien à faire. C’est la règle du « pas vu, pas pris ».

Enfin, d’une manière générale, gardez en tête que si vous prenez votre chien sur le fait, je vous conseille fortement ne ne pas vous énerver ou de crier. Les cris humains sont la seconde grande cause de stress chez le chiens (la première étant les bruits de type feu d’artifice, pétards, coups de feu), et aux yeux d’un chien, un humain qui s’énerve n’est pas un leader « stable »… et donc digne de confiance. 

En conclusion, si vous vous dites « Mon chien sait qu’il a fait une bêtise » quand vous rentrez chez vous, et bien je vous réponds « Non, votre chien appréhende votre retour »… 

Partager

logo LA 'WAF' COMPANY ® - Sylvain WUATTIER